"Puisque nous sommes nés, il va bien falloir faire avec." Samuel Beckett

mercredi 16 janvier 2008

Friandises.

Le saviez-vous ?

Le varan n’est pas marié avec la varangue, qui elle-même n’a rien à voir avec les harangues dont on s’arrange des foules. En revanche le varan est un saurien. N.b. Un saurien ça vaut rien et un vaurien ça saurien.

Le scrotum est un vilain mot pour désigner un ravissant petit sac à bijoux.

Le supin est la forme nominale du verbe latin. En revanche la supine n’est pas la forme nominale de la verge lapine.

En allant sur les chapeaux de roues vous risquez de ne plus rien avoir sur la tête alors s’il pleut, bah c’est bien fait pour vous !

Belliqueux ça n’a rien à voir avec esthète de nœud. Ceci dit un belliqueux aura fréquemment tendance à aimer certains calibres.

L’allopathie n’est pas la maladie du téléphone.

L’artichaut peut se manger froid. Le contraire est moins sur.

Le thé vert vient d’Orient : il paraît que c’est un très bon anti-oxydant.

Faut pas paniquer ne veut pas dire qu’il faut niquer : même si mathématiquement moins par moins ça fait plus.

Un parabellum ne protège pas des beaux mecs.

Le fado est une musique portugaise très belle qui n’utilise pas que le fa et le do : sinon ça serait fade.

Le narcissisme c’est bien beau : encore faudrait-il que les autres aient les mêmes goûts que moi.

Un récipiendaire n’est pas forcément une outre pleine de vent.

Le cercopithèque est un singe qui vit en Afrique et qui a une longue queue : il n’est pas le seul dans ce cas.

Ce n’est pas en forgeant qu’elle est devenue Régine Desforges.

Regrets : les Egyptiens ne sont pas sarkophages.

Suggestion diplomatique : au Pakistan faut pas qu’y s’tendent.

Aucun commentaire: