"Puisque nous sommes nés, il va bien falloir faire avec." Samuel Beckett

mardi 23 octobre 2007

G 7

Pour ne pas devenir
Cette innombrable goutte
Goutte de sang qui sèche
Au nœud d’un barbelé.

Pour étendre une larme
Sans à la commissure
Tenter de se blesser
D’un ongle ou d’une bague.

Pour ne pas devenir
Cet innombrable pas
Qui patiente et se perd
Dans les épées de l’heure.

Pour entendre l’alarme
Du fond des puits sans fond
Creusés à la mémoire
Des oublis préférés.

Pour ne pas retenir
Cette innombrable larme
Larme vide qui sèche
Dehors les barbelés.

Pour attendre le pas
Que l’imprudence veut
Parce que vont les eaux
Que rien ne les retient.

Pour ne pas retenir
Cet innombrable cri
Cri de toute naissance
Et que l’écho propage.

Aucun commentaire: