"Puisque nous sommes nés, il va bien falloir faire avec." Samuel Beckett

mardi 23 octobre 2007

G 6

Le froid blanc qui s’effondre
Les poissons défrayés
L’œil rond sans effort
Le fuseau fuyant.
Où est l’hameçon
Qu’on s’y croche la gueule
Et que ça fasse hurler
Même du fond où grouillent
Les hideuses dépouilles
Des enfants renversés.
Où les chaleurs suspectes,
Les conforts effrayés
L’œil fermé sans effort
Le museau rampant.
Où est l’ancre
Qu’on lui tende les bras
Que ça fasse rêver
Du fond même où gémissent
Les suites des supplices
Des enfants survivants.

Aucun commentaire: