"Puisque nous sommes nés, il va bien falloir faire avec." Samuel Beckett

mardi 23 octobre 2007

G 12

Voyons ce qui nous gène
Dans les canaux latéraux
Aux vaisseaux du sang
Aux influx divers
Et qui se cristallise
Bouché par des pudeurs
Au coin des doublures
Dont nous nous refermons
Aux tendresses brûlantes,
Aux ivresses surgies
Des corps en sueur
Aux saisons passantes
Aux lointains où tout meurt.

Ne devons-nous briller
Plages à marée basse
Que comme un sable nu
Où les cristaux plein de soleil
N’attendent scintillants
Que le retour prévu
De l’onde et de son chant.

Aucun commentaire: